Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus

Courir améliore la santé

Inutile de courir vite pour en tirer les meilleurs effets. Selon une étude réalisée auprès d’un peu plus de 55 000 adultes sur une période de 15 ans, il apparaît que les personnes ayant déclaré pratiquer la course à pied avaient un risque de décès réduit de 30 % par rapport à l’ensemble des sondés. Concernant les risques d’AVC, la diminution est même de 45 %, tandis que l’espérance de vie est plus élevée de trois ans. 
 
L’étude met en évidence un autre élément : inutile de courir vite ou longtemps pour profiter de ces avantages. La baisse des risques de décès a été observée dès la pratique régulière de la course à pied une à deux fois par semaine et à moins de 10 km/h. 
 
Des résultats stables, même en courant plus
 
L’autre enseignement est qu’il est inutile de courir plus pour augmenter les bénéfices de cette activité. Ainsi, il a été constaté que les personnes qui courraient moins d’une heure par semaine bénéficiaient des mêmes avantages concernant la réduction de la mortalité.
 
C’est davantage la pratique sur le long terme qui influe les résultats. Cette activité permet de réduire de 50 % les décès à la suite d’un accident cardiaque ou d’un AVC. Les bons chiffres apparaissent d’ailleurs dès 5 à 10 minutes de course par jour à moins de 10 km/h.