Eviter le choc thermique, une question de timing !

Eviter l'hydrocution / choc thermique, une question de timing !
L’hydrocution, ou choc thermique, arrive lorsqu’on s’immerge brutalement dans l'eau froide. S'il y a une trop grande différence entre la température du corps et celle de l’eau, les vaisseaux sanguins diminuent lors de l'immersion, ce qui peut entraîner une perte de connaissance, voire d’un arrêt respiratoire. Le principal danger est alors de couler et de se noyer. 
 
Cependant, ce phénomène est précédé de quelques signes : frissons, crampes, troubles visuels, démangeaisons. Si vous en ressentez un ou plusieurs, il est conseillé de sortir immédiatement de l'eau. Les bons gestes : ne pas faire de bouche-à-bouche (sauf si la victime a avalé de l'eau) mais un massage cardiaque. 
 
Mieux vaut donc ne pas s'exposer au soleil trop longtemps si vous avez l’intention de vous baigner, pour éviter ce choc de température. Rentrez progressivement dans l'eau en mouillant d'abord vos bras, votre nuque et ventre au lieu de vous immerger totalement et brusquement.
 
Évitez aussi de vous baigner juste après avoir mangé un repas trop copieux ou après avoir consommé des boissons alcoolisées en excès. 

Plus d'infos ?

Téléphone

Un conseiller est disponible pour répondre à toutes vos questions, du Lundi au Vendredi, de 9h à 18h au 09 69 36 27 29

E-mail

CAPTCHA

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

3 + 12 =

Localisation

- Sélectionnez une agence -
Adresse :