Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus

Le seuil des 200 M€ de fraude à la Sécurité sociale désormais franchi

La fraude à la Sécurité sociale a atteint un nouveau record en 2014, franchissant la barre symbolique des 200 millions d’euros. En un an, le chiffre a ainsi progressé de 17 %. Surprise, ce sont les médecins qui sont les premiers en cause. Le montant du détournement des professionnels de santé s’est ainsi élevé à 73,1 millions d’euros (soit 37 % du montant global), principalement associé à des codes de leurs actes faux, par exemple en déclarant des visites à domicile. 
 
Les établissements de santé, que ce soient les hôpitaux ou les cliniques, sont également responsables de différentes fraudes, pour un total de 52,6 millions d’euros (27 % du total). Les transports sanitaires arrivent en 3ème position de ce classement des mauvais élèves professionnels avec un détournement des remboursements qui s’élève à 21,9 millions d’euros.
 
Près de 39 millions d’euros de fraude pour les particuliers
 
La fraude des particuliers a, elle, coûté 38,8 millions d’euros à l’Assurance maladie en 2014, représentant 20 % du total. La première arnaque correspond à la non-déclaration des revenus du conjoint pour accéder à la CMU-C. 
 
Pour lutter contre la fraude, les contrôles se sont renforcés ces derniers mois. Pour les particuliers, ils ont été associés à de nouveaux moyens avec l’autorisation donnée à la Sécurité sociale de demander aux banques des relevés de compte des assurés, afin de comparer les revenus déclarés. Jusque-là, cette mesure était réservée aux services des impôts, aux douanes et Tracfin (organisme d’État pour la lutte contre les circuits financiers clandestins), Pôle Emploi et la répression des fraudes.
 

Plus d'infos ?

Téléphone

Un conseiller est disponible pour répondre à toutes vos questions, du Lundi au Vendredi, de 9h à 18h au 09 69 36 27 29

E-mail

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, et de suppression des données qui vous concernent. (art. 34 de la loi "informatiques et libertés" n°78-17 du 6 janvier 1978. )
CAPTCHA

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

5 + 7 =

Localisation

- Sélectionnez une agence -
Adresse :