Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus


Actualités

Consommer du poulet et du poisson pour vivre plus longtemps

Mis en avant depuis plusieurs décennies par les professions médicales, les bienfaits des protéines maigres trouvent cette fois une confirmation scientifique. Des chercheurs de l’université d’Harvard ont en effet étudié les données de 130 000 personnes sur 30 ans (entre 1980 et 2012). L’objectif était de déterminer le lien entre la consommation de protéines et la mortalité.

La cryothérapie pour soigner les maux

Si les sportifs sont nombreux à utiliser ses services, la cryothérapie reste encore peu connue. Ses effets bénéfiques sont pourtant importants. Son principe est de mettre le corps des patients en contact avec un froid pouvant atteindre les -150°C.

Seulement 3 à 4 minutes suffisent pour profiter de ses bienfaits. Elle est notamment efficace pour la résorption des hématomes, permettant d’accélérer le traitement pour de nombreuses maladies et de permettre la réduction des inflammations.

La balance connectée, pour évaluer son état de santé

Parce qu’être en bonne santé ne se limite pas seulement au poids, la balance connectée Body Cardio va plus loin dans ses mesures. L’appareil se charge de surveiller la santé de ses utilisateurs en mesurant d’autres éléments. Notamment, elle prend en compte la vitesse d’onde de pouls. Plus celle-ci est élevée, plus les risques de développer certaines maladies sont considérés comme importants. 
 

Des différences entre homme et femme à prendre en compte en médecine

Alors que l’égalité entre homme et femme est plébiscitée, il est un domaine où il est désormais demandé l’inverse : les soins médicaux. L’Académie de médecine vient de mettre en avant l’importance de prendre en compte les différences entre les deux sexes afin de mettre en place des traitements réellement adaptés. 
 

La trousse de pharmacie, indispensable pour partir en vacances

Les valises sont bouclées et la tête déjà aux vacances. Pour en profiter pleinement, un élément est à préparer et à avoir toujours avec soi durant votre séjour. Il s’agit de la trousse de pharmacie. Celle-ci doit permettre de gérer les petits bobos, mais aussi assurer les premiers soins. Pour cela, elle doit pouvoir s’adresser à tous les membres de la famille, petits et grands. 
 

Le beurre, pas si mauvais pour la santé

Longtemps montré du doigt, le beurre ne serait finalement pas si mauvais pour la santé, à condition de le consommer avec modération. Celui qui a longtemps été mis en avant comme l’une des causes des maladies cardiovasculaires, des AVC ou encore du diabète est ainsi désormais dédouané dans une étude américaine menée auprès de 6,5 millions de personnes dans le monde.
 

L’activité physique des séniors est essentielle

Si les recommandations de l’OMS semblent inatteignables pour beaucoup de séniors, la pratique d’une activité physique, même peu importante, demeure essentielle. C’est la conclusion à laquelle est parvenue l’équipe du docteur Hupin, médecin du sport au CHU de Saint-Étienne. Celle-ci a étudié deux groupes de sexagénaires sur plus de 10 ans pour vérifier les effets de toute pratique sportive sur la durée de vie.

Une application pour suivre le cancer du poumon

La médecine connectée s’applique à l’un des cancers faisant le plus de victimes, celui du poumon. L’application, nommée Moovcare, est née de l’imagination d’une équipe française, celle du docteur Fabrice Denis, spécialiste du poumon à l’Institut inter-régional de cancérologie Jean Bernard au Mans.

L’e-santé, de plus en plus adoptée par les Français

L’e-santé progresse, plébiscitée par les Français. Cette tendance se confirme avec la récente étude menée par l’institut Ifop pour le cabinet Deloitte. Ainsi, les sondés citent la santé connectée comme une solution performante pour prévenir les maladies (à 74 %), pour favoriser la coordination des différents professionnels de santé (81 %), mais également pour lutter contre les déserts médicaux (63 % des interrogés).
 

L’acupuncture pour atténuer les effets de la ménopause

L’acupuncture pourrait aussi servir à réduire les conséquences de la ménopause. Selon une étude menée par des chercheurs du Wake Forest Baptist Center, aux États-Unis, cette pratique ancestrale permettrait de diminuer les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes souvent connues par les femmes ménopausées.
 

Plus d'infos ?

Téléphone

Un conseiller est disponible pour répondre à toutes vos questions, du Lundi au Vendredi, de 9h à 19h au 09 69 36 27 29

E-mail

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, et de suppression des données qui vous concernent. (art. 34 de la loi "informatiques et libertés" n°78-17 du 6 janvier 1978. )

Localisation

Mutuelle santé et prévoyance ales
Agence d'Ales
Adresse :
1 rue Saint Vincent
30100 Ales

Ouvert du lundi au vendredi de 9h - 12h et de 13h30 - 17h30